BBC Book of the Year 2022 : pourquoi nous organisons un concours en temps de guerre

BBC Book of the Year 2022 : pourquoi nous organisons un concours en temps de guerre

08.09.2022 0 Par admin

Livre BBC de l'année 2022

BBC News Ukraine annonce le lancement du concours BBC Book of the Year 2022, qui sera le 18e cette année.

Le BBC Book of the Year est organisé en partenariat avec le programme culturel de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) dans les catégories suivantes : BBC Book of the Year, BBC Children’s Book of the Year et BBC Book of the Year – Essay.

Vous pouvez en savoir plus sur les conditions de participation et le règlement du concours ici .

Les membres du jury du concours BBC Book of the Year ont expliqué pourquoi ils avaient décidé de ne pas refuser de l’organiser pendant la guerre à grande échelle que la Russie a déclenchée contre l’Ukraine.

Marta Shokalo, rédactrice en chef de BBC News Ukraine et présidente du jury du BBC Book of the Year

Crédit image : Julian Calder/BBC

Au cours des premières semaines de la guerre, alors que je ne pouvais même pas maîtriser des pages de fiction, j’ai mentalement dit au revoir au BBC Book of the Year 2022. C’était difficile d’imaginer – ce que c’est que de lire plus de 30 livres en deux mois . Et y aura-t-il ces livres ?

Pour la première fois, mon désespoir a été secoué par Svitlana Pyrkalo. Au début du printemps, elle m’a dit : « Mais ça voudrait dire qu’on a eu peur et qu’on a abandonné. » J’ai promis de réfléchir, car les livres n’étaient toujours pas lus.

L’été est venu, j’ai ramassé « Arc de Triomphe » de Remarque et j’ai senti que ma lecture me revenait doucement. Et puis j’ai acheté « Elizabeth Finch » de Julian Barnes dans une magnifique traduction de Yaroslava Strikha. Je l’ai avalé en quelques jours. Et après l’avoir lu, j’ai pleuré de sa beauté et de son bonheur que je pouvais à nouveau apprécier le livre.

Puis j’ai finalement compris qu’il y aurait un BBC Book of the Year 2022.

Cette année marque le 18e anniversaire de notre concours. Et malgré la guerre, des livres sont publiés en Ukraine. Et les gens les lisent. Donc, nous allons également lire.

Au fil des ans, nous avons récompensé environ 30 écrivains, distribué près de deux douzaines de Kindle aux gagnants du concours d’avis de lecteurs. Nous sommes devenus l’un des prix du livre les plus attendus et les plus influents d’Ukraine. Et c’est pourquoi notre jury et moi avons décidé de ne pas nous arrêter même face à une guerre à grande échelle. Parce que la littérature ukrainienne a plus que jamais besoin de notre soutien.

Certains de nos gagnants se battent maintenant. Artem Cheh, qui a remporté le BBC Book of the Year 2021, écrit maintenant des articles pour les médias occidentaux et des messages cinglants sur son Facebook depuis les tranchées. Et je me souviens encore comment nous avons bu du vin rouge avec lui à Kyiv et célébré sa victoire. Nous ne croyions pas à la guerre alors, même si nous en parlions.

Serhiy Saigon, lauréat du BBC Book of the Year 2020, est également à l’avant-garde. Nous l’avons aperçu brièvement pendant ses vacances à Kyiv et avons enregistré une interview avec lui, qui sera publiée sur notre site Web et sur notre page YouTube dans quelques jours. Et il est reparti se battre. J’écrirai des livres plus tard.

Le BBC Book of the Year 2022 sera spécial. Lequel exactement – nous ne le savons pas encore nous-mêmes. Mais nous nous souviendrons certainement d’elle.

Les éditeurs sont devenus des bénévoles, les écrivains sont devenus des guerriers, et nous restons des lecteurs pour maintenir au moins une certaine stabilité en ces temps incertains et difficiles.

Nous espérons que le BBC Book of the Year 2022 ajoutera de la joie et de nouveaux livres à votre vie.

Svitlana Pyrkalo, conseillère culturelle de la BERD , membre du jury du concours BBC Book of the Year

Photo de Svitlana Pyrkalo/BBC

Pourquoi organisons-nous le prix cette année ? Il y a plus d’un siècle, Lesya Ukrainka a qualifié le mot de sa seule arme et a prophétisé: « Peut-être que, entre les mains de frères inconnus, vous deviendrez la meilleure épée pour les bourreaux. »

Maintenant, ce moment est venu. Cette année, les voix des écrivains et artistes ukrainiens en Occident, notamment dans le monde anglophone, ont retenti d’un cri strident. Les témoignages de personnalités culturelles ukrainiennes sont devenus un élément important du fait que notre vérité perce encore à travers l’assaut de la propagande russe dans les sociétés occidentales.

Les consommateurs de nouvelles éduqués en Occident, qui connaissaient déjà Kourkov, entendaient maintenant Zhadan, Zabuzhko, Chech et d’autres écrivains qui écrivent en ukrainien.

Je ne donnerai qu’un exemple, il y en a des milliers. Ces jours-ci, le festival littéraire d’Edimbourg a reçu une autre dose de « compréhension de Poutine » par le « linguiste » Noam Chomsky. Mais si auparavant le récit du Kremlin sur l’Ukraine était souvent présenté comme le seul possible dans la sphère intellectuelle, cette fois Irena Karpa, Andriy Lyubka et Oksana Shchur étaient également à Edimbourg.

Écrire, publier – et traduire – la littérature ukrainienne est aujourd’hui plus important qu’à n’importe quel moment de l’histoire. Et parler d’elle. Parce que notre littérature n’est pas un livre ennuyeux sur Chipka Varenichenko. C’est une arme dans la lutte pour la liberté et pour la place de l’Ukraine dans le monde, l’arme dont rêvait Lesya Ukrainka.

De plus, la littérature ukrainienne moderne est tout simplement magnifique. Un large lectorat dans le monde le découvre déjà par lui-même, livre après livre, au fur et à mesure des traductions. Et nous, les membres du jury du BBC Book of the Year, avons eu la chance de la connaître à travers des dizaines de livres par an. Nous attendons avec impatience!

Vitaly Chepynoga, blogueur, membre du jury du concours BBC Book of the Year

Photo de Vitaly Chepynoga/BBC

De nombreux écrivains ukrainiens sont aujourd’hui au front. Saigon, Artem Cheh, Artem Chapai, Bohdan Kolomiychuk. D’autres se portent volontaires, comme Andriy Lyubka… Ils devraient créer la nouvelle littérature ukrainienne, mais ils doivent créer la nouvelle histoire ukrainienne. Et je crois sincèrement et je sais que ce sera l’histoire d’un pays libre et heureux !

Mais le BBC Book of the Year, le livre de guerre de 2022 – ce sera tout de même ! Pourquoi? Mais parce que les gens devraient lire même dans des moments aussi difficiles. Et parce que nos livres ukrainiens ont été écrits et imprimés, malgré tout, presque depuis la première semaine de cette guerre. Et c’est merveilleux et touchant.

Au cours des six derniers mois, l’Ukraine a montré au monde des exemples de stabilité, de courage et d’honneur sans précédent ! Qu’il en soit de même dans le domaine littéraire.

Et nos écrivains guerriers écriront certainement leurs romans, nouvelles et nouvelles. Et ce sera notre grande littérature ! Ce sera la littérature de la Nouvelle Ukraine !

Vira Ageyeva, professeur à l’Académie Kyiv-Mohyla, membre du jury du concours BBC Book of the Year

Photo de Vera Ageeva/BBC

La guerre fait tomber les piliers sur lesquels reposait notre vie même, nous prive de l’habituel et du cher.

Et il est terriblement important de résister à la destruction en tout, de renouer les fils rompus, de reconstruire, de continuer à faire votre travail et de réaliser vos projets.

Le BBC Book of the Year est depuis longtemps devenu un événement marquant dans l’espace culturel ukrainien. Cette année est aussi un acte de résistance, une autre assurance que les occupants n’arriveront à rien en brûlant à la hâte des livres ukrainiens dans les territoires temporairement occupés.

Notre littérature a survécu et s’est imposée à travers des siècles d’interdictions, elle a toujours témoigné de l’indomptable ukrainien.

Vadym Karpyak, présentateur TV, membre du jury du concours BBC Book of the Year

Photo de Vadym Karpiak/BBC

Pourquoi pas, en fait ? Quelles sont les raisons de manquer le BBC Book of the Year 2022 ?

La guerre totale? C’est exactement ainsi que cela continue pour que notre culture puisse non seulement être préservée dans les musées ethnographiques, mais pleinement fonctionner et se développer.

Manque de nouveaux livres ? Je suis d’accord, il y en a moins cette année que d’habitude, mais ils sont là. Et c’est exactement le moment où la quantité est forcée de se transformer en qualité.

Peu de lecteurs ? Mais ça n’en a pas l’air. Mes observations subjectives indiquent que beaucoup plus de personnes ont commencé à lire des livres ukrainiens maintenant qu’avant le 24 février.

De plus, il existe d’autres arguments à l’appui de notre longue tradition: la BBC continue de travailler et les membres du jury n’ont pas appris à lire et à distinguer la graphomanie des chefs-d’œuvre et des chefs-d’œuvre.

Il me semble donc qu’il n’y a aucune bonne raison de ne pas détenir le BBC Book of the Year 2022.

Et je ne veux pas l’appeler pathétiquement notre contribution à la victoire du « front culturel ». Parce que le front est en première ligne, il est clairement visible dans les oscilloscopes et les imageurs thermiques. Et l’abus d’un tel mot ici, à l’arrière, c’est tout simplement sa dévaluation.

Et nous, en tant que membres du jury, sommes contre la dévaluation. Parce que nous sommes pour l’évaluation! Par conséquent, nous aurons à nouveau quelque chose à évaluer, et vous – à lire.

Suivez l’actualité du BBC Book of the Year 2022 sur la page du concours et sur Facebook .

Voulez-vous recevoir les principales nouvelles dans le messager? Abonnez-vous à notre Telegram ou Viber !