Les supporters turcs lors du match contre le Dynamo ont fait l'éloge de Poutine. Les Ukrainiens sont choqués

Les supporters turcs lors du match contre le Dynamo ont fait l'éloge de Poutine. Les Ukrainiens sont choqués

28.07.2022 0 Par admin

dynamo

Crédit photo : Getty Images

Au deuxième tour de qualification de l’UEFA Champions League, le « Fenerbahce » turc a perdu contre le « Dynamo » Kyiv sur le score de 1:2.

Lors du match à Istanbul, le public a entendu le nom de Vladimir Poutine scandé par certains supporters turcs.

Cela a provoqué l’indignation tant parmi les autorités ukrainiennes que parmi de nombreux Ukrainiens, en particulier les Tatars de Crimée, et parmi les Turcs eux-mêmes. Ils expriment activement leur indignation sur les réseaux sociaux.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a répondu aux chants pendant le match au nom du président russe, qui a lancé une invasion à grande échelle de l’Ukraine le 24 février.

« Lors du match de qualification de la Ligue des champions, les fans de Fenerbahce ont scandé le nom du président russe Vladimir Poutine et les fans du Dynamo Kyiv ont scandé ZSU. ZSU a battu Vladimir Poutine sur le terrain turc avec un score de 2:1. Ils ont donné des coups de pied en Turquie, ils sont donner des coups de pied en Ukraine aussi », a écrit le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Oleg Nikolenko sur Facebook.

Il a conseillé aux fans turcs d’être du côté des vainqueurs.

L’entraîneur-chef du « Dynamo » Kyiv, Mircea Lucescu, a ignoré la conférence de presse d’après-match en raison du comportement des supporters turcs.

« Tout était dans les limites de notre plan. Cela a fonctionné, nous avons gagné. Mais nous ne pouvions pas prendre en compte le comportement des fans. Malheureusement, je ne m’y attendais pas », a déclaré Lucescu à Fanatik.

Crédit photo : Getty Images

Légende des photos,

L’entraîneur du « Dynamo » Mircea Lucescu ne s’attendait pas à un tel comportement des supporters turcs

L’ancien député et chef du Mejlis du peuple tatar de Crimée, Refat Chubarov, a écrit que quelques heures après la fin du match, il n’a pas pu reprendre ses esprits « à cause de la honte » de ce qu’il a vu.

« Ignorants, bâtards, créatures… ce sont les premiers mots qui me sont venus à l’esprit quand, en réponse au but marqué par un joueur de l’équipe ukrainienne Dynamo (Kiev) contre Fenerbahçe, des milliers de ses fans se sont mis à crier le nom de Poutine – un criminel et meurtrier international », a-t-il écrit sur Facebook.

Le chef des Tatars de Crimée est persuadé qu’en « démontrant leur ignorance et en faisant preuve de gentillesse » envers Poutine, les fans de Fenerbahçe ont ouvert la voie aux détracteurs de la Turquie pour faire des spéculations politiques.

« Je ressens un lourd fardeau de honte sur mes épaules à cause de l’impudeur commise non pas par moi, mais par les citoyens d’un pays proche de moi en termes de langue, de culture et de foi. » – il ajouta.

Chubarov a exprimé l’espoir que la direction de Fenerbahce et ses fans s’excuseront publiquement d’avoir blessé les sentiments des Ukrainiens qui résistent à l’agression russe.

Crédit photo : Getty Images

Légende des photos,

Les joueurs de Fenerbahçe avant le match

L’ambassadeur d’Ukraine en Turquie, Vasyl Bodnar, a également commenté le match, qualifiant le football de jeu équitable où le plus fort gagne.

« C’est très triste d’entendre les mots de soutien des supporters de Fenerbahçe au meurtrier et agresseur russe qui a bombardé notre pays. Je suis reconnaissant au peuple turc amical d’avoir soutenu l’Ukraine et d’avoir évalué les actions inappropriées des supporters », a-t-il écrit sur Twitter.

Le journaliste Osman Pashaev, qui se trouve en Turquie, décrit sa conversation avec un policier après le match, qui a accusé les supporters turcs des joueurs ukrainiens d’un tel comportement, « qui a brisé le rêve ».

« C’est juste un jeu, mon frère, je ne peux pas imaginer qu’aucun d’entre nous, à cause d’une défaite contre les Turcs, se mette à crier Abdullah Ocalan ou le PKK (le Parti des travailleurs kurdes est reconnu comme terroriste dans tous les pays civilisés) « , le journaliste fait une analogie.

De nombreux utilisateurs de Twitter, y compris des Turcs, ont exprimé leur indignation.

« Des centaines d’innocents sont morts en Ukraine. Les supporters de Fenerbahçe, qui jouent avec des Ukrainiens, scandent « Ooo Vladimir Poutine » uniquement parce qu’il est un ennemi de l’Ukraine. Nous nous sommes déshonorés devant le monde. Merci. » Le journaliste turc Ibrahim Edebali a écrit sur Twitter.

Certains utilisateurs demandent à l’UEFA d’exclure « Fenerbahce » des tournois européens pendant 5 ans.

Au lieu de cela, Kyiv « Dynamo » est allé au troisième tour de sélection pour la phase de groupes de la Ligue des champions.

« Dynamo » jouera le prochain match de qualification contre l’Autrichien « Sturm » début août.

Voulez-vous recevoir les principales nouvelles dans le messager? Abonnez-vous à notre Telegram ou Viber !