La plage convient à tout le monde. Les femmes ont été invitées à ne pas avoir honte de leurs formes

La plage convient à tout le monde. Les femmes ont été invitées à ne pas avoir honte de leurs formes

28.07.2022 0 Par admin
  • Paul Kirby
  • nouvelles de la BBC

affiche

Photo du gouvernement espagnol

Légende des photos,

Action sous le slogan « L’été est aussi à nous »

Le ministère espagnol de l’Égalité exhorte les femmes de toutes formes et tailles à abandonner leurs complexes de silhouette et à visiter les plages locales.

L’initiatrice de la campagne gouvernementale inclusive est Antonia Morillas, directrice de l’Institut espagnol des femmes. Elle pense que les caractéristiques physiques du corps affectent considérablement l’estime de soi des femmes et limitent leurs droits.

« L’été est aussi le nôtre. Libre, égal et diversifié », a tweeté Morillas en joignant une affiche de campagne.

Il représente cinq femmes de physiques, d’âges et de nationalités différents. Les vacanciers profitent d’une journée ensoleillée sur la plage. L’affiche présente également une femme aux seins nus qui a subi une mastectomie.

La campagne créative du gouvernement se déroule sous le slogan « L’été est aussi à nous ».

Et dans la vidéo publicitaire, la campagne affirme que les femmes devraient profiter de l’été – où et avec qui elles veulent. « Aujourd’hui on boit pour l’été pour tout le monde, sans stéréotypes ni violences esthétiques contre nos corps. »

L’initiative audacieuse a été soutenue par le ministre des Droits sociaux, Ione Belarra.

« Tous les corps sont des corps de plage », a-t-elle dit et a souligné que les femmes ont le droit de profiter de la vie dans n’importe quel corps, sans se sentir coupables ni honteuses.

Cependant, tout le monde en Espagne n’a pas soutenu cette initiative.

Certains se sont demandé s’il devrait être élargi pour inclure les hommes avec des corps non standard.

Et le chef du bloc « Gauche unie », Kayo Lara, a déclaré que la campagne est absurde et tente de « créer un problème là où il n’existe pas ».

La ministre de l’Égalité, Angela Rodriguez Pam, a répliqué sur Twitter aux hommes qui pensent que les femmes n’ont pas besoin de l’autorisation du ministère pour aller à la plage : « Bien sûr que nous le faisons, mais nous supposons que nous causerons de la négativité en montrant des corps non standard. »

Voulez-vous recevoir les nouvelles les plus importantes dans le messager? Abonnez-vous à notre Télégramme .