Les recherches dans le centre commercial de Krementchouk sont terminées. Le nombre de morts est toujours en cours de détermination

Les recherches dans le centre commercial de Krementchouk sont terminées. Le nombre de morts est toujours en cours de détermination

02.07.2022 0 Par admin

Service d'urgence de l'État

L’auteur de la photo est le Service d’État pour les situations d’urgence

Les opérations de recherche et de sauvetage ont été achevées dans le centre commercial « Amstor » à Krementchouk, qui a été détruit par une frappe de missile russe. Dmytro Lunin, chef de l’administration régionale de Poltava, l’a annoncé.

« Le nombre définitif de morts est en cours de détermination. Le 27 juin 2022 a été le jour le plus tragique de l’histoire moderne de la région de Poltava. Mes sincères condoléances aux parents et amis des morts », a-t-il déclaré.

Le 1er juillet, le service d’urgence de l’État a signalé qu’au moins 19 personnes sont mortes à la suite de l’attaque. 64 personnes ont été blessées, 26 d’entre elles ont été hospitalisées. Lors des opérations de recherche, « 29 fragments de corps » ont été retrouvés sur 90% de la superficie du centre commercial détruit.

Dans le même temps, le 2 juillet, le maire de Krementchouk, Vitaly Maletskyi, a annoncé sur Facebook que le nombre total de morts et de disparus dans le centre commercial était de 22.

« Sur 21 personnes considérées comme disparues, les corps de 20 morts ont été identifiés par l’expertise, une personne est toujours portée disparue pour le moment. Une personne est décédée à l’hôpital », a-t-il expliqué ses données.

Crédit photo : Getty Images

Le 27 juin, l’aviation russe a frappé Krementchouk avec deux missiles.

L’une des roquettes a touché le centre commercial « Amstor », où l’incendie s’est déclaré. Selon les données préliminaires du bureau du président, au moins 20 personnes ont été tuées et des dizaines ont été blessées.

La deuxième roquette a touché le bâtiment de l’usine « Kredmash », non loin de « Amstor ». L’un des bâtiments et une serre de concombres, qui étaient cultivés par des ouvriers, y ont été détruits. Deux employés ont été blessés.

Les enquêteurs du SBU ont établi que les Russes avaient lancé le missile Kh-22 qui avait détruit le centre commercial Amstor à partir d’un bombardier Tu-22M3 qui avait décollé d’un aérodrome de la région de Kalouga en Fédération de Russie.

La Russie est accusée d’attentat terroriste et de crime de guerre

Volodymyr Zelensky a qualifié l’attaque du centre commercial d’Amstor d’un des actes de terrorisme les plus audacieux de l’histoire de l’Europe.

« L’attaque du centre commercial de Krementchouk est l’un des actes terroristes les plus audacieux de l’histoire de l’Europe. Une ville paisible, un centre commercial ordinaire, à l’intérieur se trouvent des femmes, des enfants. Des civils ordinaires. Avant l’annonce de l’avertissement de raid aérien, il y avait environ un millier de personnes là-bas », a déclaré le président dans son allocution du 27 juin.

Amnesty International a qualifié la frappe de missile de violation flagrante des lois et coutumes de la guerre.

« Tant l’attaque ciblée contre le centre commercial que l’attaque contre l’objet à la suite de l’utilisation d’armes non ciblées et une attaque aveugle contre une zone densément peuplée, qui a fait des morts et des blessés parmi les civils, sont des violations flagrantes de les lois et coutumes de la guerre et le droit international dans le domaine des droits de l’homme », indique le communiqué de l’organisation.

Human Rights Watch a appelé à une enquête sur la frappe russe en tant que possible crime de guerre.

La Russie nie que l’attaque contre le centre commercial ait eu lieu.

« Les forces militaires russes ont frappé des hangars avec des armes et des munitions en provenance de l’Ouest, près de l’usine de machines routières de Krementchoug. Ils étaient situés sur le territoire d’entrepôts devant être envoyés à l’armée ukrainienne dans le Donbass pour bombarder des zones résidentielles », a déclaré un Diplomate russe lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU le 28 juin.

Voulez-vous recevoir les nouvelles les plus importantes dans le messager? Abonnez-vous à notre Telegram ou Viber !